GERVAIS Pierre-Luc

GPL

Ingénieur EEA de formation j’ai démarré ma carrière en Société de Service début 1990 au sein de Transiciel ou j’ai accompagné comme consultant SI de grand groupes dans le domaine des télécom ou bancaire (Cegetel, SFR , Euronext ). Fin 1990 je suis parti aux USA ou j’ai travaillé dans la logistique (UPS) et l’industrie automobile (Toyota) dans le domaine des ventes en lignes (CRM) . Après une mission au sein d’une Agence gouvernementale à Madagascar, j’ai fondé une agence digitale en externalisation à Madagascar en 2008 et nous avons œuvré dans la plupart des domaines du digital en nous fondant sur une très forte formation interne. Fort de plusieurs consultants malgaches multi-certifiés, nous avons adopté depuis longtemps une démarche Inbound Martketing et une expertise dans le marketing digital qui nous a conduit à rejoindre la franchise 1min30. Fort de cette longue expérience, 1min30 Madagascar est donc un partenaire de choix pour externaliser en toute sécurité votre transformation digitale . Contactez-moi et « let s move forward further together » ….

Comment se positionner sur l’answer box de google

Actuellement, l’answer box de Google s’adresse à peu près à 30% des requêtes sur la toile. Peu d’utilisateur de Google savent ce que c’est , et comment l’utiliser !

Cet article vous montrera quelques notions sur l’Answer Box qui va va vous aider à bien optimiser votre  site car la boîte à réponse de Google est un outil fantastique.

Qu’est-ce que l’answer box ?

L’answer box est un champ où Google affiche la réponse qui répond directement à la requête d’un internaute.

Le contenu du site web ou de la  page d’atterrissage doit répondre à des questions simples:

  • Quoi
  • Qui
  • Quand
  • Ou
  • Comment

ce type de question permet de Structurer le contenu devant y répondre

Elle se place en position 0 des résultats de recherche et donne une réponse à certaines questions telles que « pourquoi », « comment » ou « qu’est-ce que c’est ».

L’Answer Box présente par ailleurs deux types de réponses :

  • Les « One Box » : ce sont des réponses proposées directement par Google à partir de ses données personnelles (Knwoledge Graph, etc.) ou par des partenaires de l’entreprise (météo, résultats de foot, élections américaines, horaires de ciné d’un film …).
  • Les « Featured Snippets » : ce sont des extraits optimisés d’autres sites que Google reprend pour l’afficher dans l’Answer Box.

Il faut noter que ces deux types de réponses ne se diffèrent que par la source des informations, mais elles ont le même objectif, celui de donner une réponse convenable à l’utilisateur.

Answer Box de GoogleQuel est le véritable objectif de l’answer box de Google ?

Le rôle de l’answer box est de donner directement la réponse à une requête sans que l’internaute clique sur un lien. En effet, lorsqu’on fait des recherches sur Google, on doit souvent cliquer sur des liens pour trouver ce qu’on cherche.

Par ailleurs, la véritable raison pour laquelle Google a mis en place cette nouvelle fonctionnalité n’est pas encore citée par Google. Par contre, on peut dire que ce dernier cherche toujours à améliorer son moteur de réponse pour parvenir à l’excellence.

À titre d’exemple, Google ne cesse de s’améliorer par ses difftérentes mises à jour telles que Panda, Penguin, Hummingbird ou Rankbrain. Grâce à ces mises à jour, Google se rapproche de plus en plus du moteur de recherche intelligent afin d’améliorer la qualité de réponse proposée aux internautes.

Actuellement, Google mise surtout dans le domaine du couple vocal/mobile. En effet, les mises à jour Google Hummingbird et Rankbrain se focalisent sur la conversion des requêtes « mots-clés » en recherche vocale sous forme de question. Vous pouvez donc faire votre requête seulement en utilisant « Google Home » par exemple. L’outil va chercher sur Google le site à la position 0 des résultats qu’il utilise ensuite pour donner la réponse.

D’où vient la position 0 ?

Answer Box de GoogleEn effet, depuis 2008, le rêve de toutes entreprises est de se positionner sur la première page de Google. Peu importe la position, tant qu’on apparaît, on est satisfait.

Ensuite, un peu plus tard, c’est le top 3 que les entreprises visent. Après, depuis 2014, tout le monde cherche à avoir la première place, car c’est cette dernière qui était la plus importante pour avoir un maximum de visibilité.

Aujourd’hui, le défi le plus important est de se placer dans l’Answer Box de Google à la position 0, celle qui est placé au-dessus des SERPs dans les résultats de recherche. D’où la quête de la position 0, car elle passe au-dessus de tout le reste.

Que sont les Featured Snippets ?

Ce sont des extraits optimisés d’une page web que le moteur de recherche Google reprend pour le mettre dans l’Answer Box afin de proposer directement une réponse à une requête d’un utilisateur. Lors de leurs apparitions, Google cite toujours le lien de la source en dessous de l’Answer Box.

Les différents types de Featured Snippets dans l’answer box

Selon Moz, dans son Whiteboard Friday, il y a 3 types de Featured Snippets:

  • Les paragraphes à hauteur de 63% de réponses. Ce sont des extraits d’une page web placée en position 0 qui sont en général des définitions. Elles permettent de donner une réponse rapide à l’internaute selon sa requête.
  • Les listes à puces/liste numérotée à hauteur de 19% de réponses. Ce type de réponse est souvent des tutoriels en ligne afin de montrer à l’internaute des étapes à suivre pour qu’enfin, il trouve la réponse qu’il recherche.
  • Les tableaux/les colonnes à hauteur de 16% de réponses. Sur ce cas, Google va lancer une comparaison de deux ou plusieurs choses sous forme de tableau ou de graphique.

Comment faire apparaître son site web dans l’answer box de Google ?

Sur ce point, il n’y a pas encore des réponses claires. Par contre, selon quelques analyses, il y a certains points qui peuvent vous aider à placer votre site dans l’Answer Box de Google.

En effet, l’optimisation serait le meilleur moyen d’y parvenir. En voici quelques exemples :

  • Articles longs en 1600 mots minimum : c’est un point important, car ce sont ces articles qui apparaissent en général dans l’Answer Box. Par contre, il faut aussi se préoccuper de la qualité du contenu tout en gardant une longueur du texte.
  • Articles bien positionnés : en effet, les pages qui arrivent dans l’Answer Box sont en général des pages qui se positionnent en haut des résultats de réponse de Google ou des articles qui provient de l’expression clé principale.
  • Selon une étude de Hubspot, le positionnement n’influe pas la mise en place d’une page dans le bloc de réponse de Google, pourtant, il faut quand même être à la première page.
  • Utilisation stratégique de mots-clés : il faut donc mettre le mot-clé principal dans l’url, le plan du document, l’attribut alt, la balise title, la métadescription, le strong …
  • Un champ sémantique riche : il est nécessaire d’utiliser des synonymes, singulier/pluriel, variation de l’expression, mots complémentaires. Dans un autre domaine, il est aussi important d’utiliser des mots-clés longue traine.
  • Mise en place de questions qui se posent directement dans l’article ainsi que dans les balises sémantiques h1, h2, h3.
  • Avoir un trafic naturel assez bon au moins dans les 500 visites.
  • Mettre en place les microdonnées ou micro: vous pouvez utiliser le breadcrumb et hcard. Par contre, les avis sur ces microdonnées sont très partagés, car certains pensent qu’ils aident le moteur de recherche à comprendre vos pages et les proposent dans les box. Et d’autres affirment qu’ils ne tiennent aucun rôle dans les Featured Snippets.
  • Utiliser des balise HTML5 comme <header>, <footer>, <main>, <article>, <nav>, <aside>.
  • Avoir une bonne notoriété de l’article ainsi que l’engagement utilisateur.

Par ailleurs, il existe des théories qui stipulent que la possession d’une page Google+ et d’une page Wikipedia peut aussi influencer l’apparition dans les Featured Snippets.

L’answer box de Google est-elle bénéfique pour le SEO ?

Selon Moz, l’apparition de votre site dans l’Answer Box de Google peut s’avérer très utile pour votre site.

En effet, la position 0 vous permet de gagner un maximum de visibilité et peut aussi vous ramener un taux de clic plus élevé même si les utilisateurs n’ont plus à visiter votre page pour avoir les informations qu’ils recherchent. Si vous avez besoin d’aide pour mettre en place les “extraits optimisés dans le cadre de schéma.org alors n’hésitez pas à nous contacter !

No comments
GERVAIS Pierre-LucComment se positionner sur l’answer box de google
Lire la suite...

Comment utiliser efficacement Google Analytics pour l’analyse de son trafic ?

Google Analytics est un outil proposé gratuitement par Google pour analyser le trafic d’un site web afin d’en déduire l’interaction des utilisateurs sur le site. Par ailleurs, il est aussi nécessaire de réaliser cette analyse pour pouvoir hausser le trafic de votre site.

Mais avant de voir les étapes de l’analyse, il faut savoir ce que c’est.

Qu’est-ce que Google Analytics ?

google analyticsGoogle Analytics est un outil d’analyse qui permet d’analyser tous les coins du site, de récolter de nombreuses informations liées aux utilisateurs et de connaître le comportement de ceux-ci. Par exemple, l’outil permet de savoir combien d’internautes ont visité votre site la semaine dernière.

Grâce à de nombreuses informations, cet outil vous permettra aussi de :
– Hausser votre visibilité en ligne
– Augmenter votre trafic
– Hausser la fidélisation des visiteurs
– Cibler et attirer particulièrement un groupe de personnes en fonction de leur âge, langue ou leur localisation

Afin d’atteindre ces objectifs, il est fondamental de connaître les comportements et réactions de vos visiteurs. En outre, cet outil de Google est aussi utile pour référencer votre site.

Les points à examiner pour l’analyse de votre trafic

Dans la liste suivante, vous trouverez quelques points essentiels qu’il faut examiner par Google Analytics.

google analytics
– D’où viennent vos visiteurs ?

Vous devrez savoir le canal par lequel vos visiteurs interagissent sur votre site. Par les réseaux sociaux, par votre blogue, par un autre site ou grâce à un moteur de recherche ? L’objectif de cette analyse est de déterminer quels canaux vos utilisateurs préfèrent. De cette manière, vous pouvez opter pour une stratégie qui va conserver cette priorité, mais aussi de développer les autres canaux afin d’avoir plus de trafic.

Par exemple, si la plupart de vos visiteurs viennent vers vous à partir de Twitter, mais jamais par Facebook, vous pouvez conserver votre stratégie sur Twitter et opter pour un changement sur Facebook. Sur ce point, vous devez identifier le blocage afin de le régler.

– Le taux de rebond

Lors de la visite de votre site, les internautes partent-ils rapidement de votre site ? Restent-ils longtemps ? Et quelle est la durée de leur visite ?

Ces informations vous permettront de déterminer la pertinence de votre contenu ainsi que les intérêts des internautes sur l’offre proposée. Par ailleurs, si vos visiteurs sont hors de la catégorie de personnes que vous ciblez, vous devez apporter quelques modifications dans votre stratégie d’optimisation afin d’attirer les bonnes personnes.

– Quelles sont les pages les plus visitées ?

En identifiant les pages que les internautes visitent le plus, vous obtiendrez des informations importantes sur les sujets auxquels ceux-ci s’intéressent le plus.

Si une page s’avère moins visitée que d’autres, c’est qu’elle ne présente peut-être pas beaucoup d’intérêt pour les visiteurs ou simplement, qu’elle n’est pas suffisamment vue. Dans ce cas, vous n’avez qu’à la republier.

– Combien de fois chaque internaute visite-t-il votre site ?

Cette analyse influence beaucoup sur votre stratégie marketing, car cette dernière sera différente en fonction du type de visiteurs : récurrents ou nouveaux.

Si les internautes ne visitent votre site qu’une seule fois, il vous faut vous focaliser dans leur fidélisation. Vous pouvez par exemple utiliser une infolettre et les inciter à s’inscrire pour les fidéliser. D’autre part, si tous vos visiteurs sont récurrents, il faut donc que vous adoptiez une stratégie qui consistera à attirer de nouveaux visiteurs vers votre site.

– Identifiez les mots-clés utilisés par les internautes

Google Analytics vous permet aussi d’identifier les termes utilisés par les utilisateurs sur les moteurs de recherche pour trouver votre site. Cela vous permettra de déterminer plus précisément ce que les internautes recherchent vraiment. Ensuite, vous pouvez adapter vos mots-clés en fonction.

Par contre, Google limite de plus en plus les informations concernant ces termes utilisés par les internautes. Il vous faut donc reconfigurer votre outil d’analyse Google Analytics pour récolter plus d’informations sur ces termes. Mais même dans ce cas, il n’y a aucune garantie que Google vous donnera accès à ces informations.

– Avez-vous des visiteurs via des appareils mobiles ?

Si vous avez des visiteurs à partir d’appareil mobile, il est fondamental que votre site soit responsive, c’est-à-dire qu’il peut s’adapter à toutes interfaces. Pour cause, si l’utilisateur est confronté à une difficulté lorsqu’il visite votre site, il se peut qu’il quitte directement votre site et n’y remette plus les pieds.

L’analyse portée sur ces appareils vous permet de déterminer la performance de votre site dans sa version mobile.

Conclusion

Google Analytics est un outil d’analyse efficace pour examiner votre trafic web. En outre, il présente un atout important en termes de référencement naturel.

Par contre, il est fortement déconseillé de dépendre totalement de cet outil pour analyser le comportement des internautes, car à lui seul, il ne peut pas cerner l’intégralité des comportements des internautes. Vous devez donc creuser dans les statistiques pour mieux orienter votre trafic.

No comments
GERVAIS Pierre-LucComment utiliser efficacement Google Analytics pour l’analyse de son trafic ?
Lire la suite...

Mots-clés longue traîne : pour une meilleure conversion

La recherche de mots-clés longue traîne en référencement pertinents pour générer du trafic sur son site web est permanente. L’objectif est toujours le même : Attirer de plus en plus de visiteurs sur votre site web et de conclure une vente.

Par ailleurs, convaincre une personne à acheter vos produits au lieu de ceux de vos concurrents est difficile et nécessite des techniques efficaces. L’une de ces techniques est l’utilisation de mots-clés longue traîne. Mais avant tout, qu’est-ce que c’est ?

Mot clés longue traîne en référencement : qu’est-ce que c’est ?

mots-clés longue traîne en référencement

No comments
GERVAIS Pierre-LucMots-clés longue traîne : pour une meilleure conversion
Lire la suite...

Pourquoi ne pas avoir son propre Inbound Marketing ?

Actuellement, l’utilisation de l’Inbound Marketing est de plus en plus difficile. Donc, il est de moins en moins efficace. Cet article vous propose 5 raisons pour lesquelles vous devrez arrêter de faire l’Inbound Marketing et d’établir votre propre technique de marketing entrant.

  • Tout le monde fait de l’Inbound Marketing.

Comparé à l’année 2012 où peu nombreux sont les webmarketeurs qui faisaient de l’Inbound Marketing, tout le monde applique cette technique dans leur stratégie marketing. En effet, c’est l’une des raisons les plus évidentes de se retirer de cette méthode, car plus il y a des experts dans ce domaine, d’où la concurrence sera solide. Par conséquent, faire de l’Inbound Marketing devient plus dur.

  • inbound marketingLe référencement naturel devient plus difficile.

Comme la pratique de l’Inbound Marketing devient plus difficile, référencer des mots-clés ou des termes sur le moteur de recherche Google devint aussi compliqué. La concurrence est de plus en plus forte. Par contre, il n’y a pas deux premières places sur les résultats de recherche. Et aujourd’hui, il y a même la position 0 qui surpasse tous les autres pour répondre aux recherches vocales.

Nombreux sont les professionnels qui savent appliquer les bonnes méthodes pour positionner leur site. Du coup, le référencement naturel devient plus exigeant et à la fois plus difficile.

  • Le reach sur les réseaux sociaux devient insuffisant.

En effet, pour atteindre un plus large public sur Facebook, vous devez impérativement payer. Pour cause, le réseau social utilise une stratégie qui réduit la portée des pages sur les communautés des entreprises.

De son côté, LinkedIn utilise aussi une stratégie similaire qui met en valeur les publications natives et les posts d’individus. En outre, les publications sont de plus en plus limitées sans faire un investissement dans cette voie. Ce coût est davantage soutenu par les fonctionnalités CRM intégrées à Sales Navigator.

Par ailleurs, seul le réseau social Twitter offre une plus large portée de tweets. Par contre, Twitter perd actuellement de vitesse et les posts sont vite oubliés. Tous cela pour dire que pour obtenir un reach important sur les réseaux sociaux, il est nécessaire de payer.

  • La vidéo a encore du succès, mais est-ce que cela durera ?

Les partages de vidéos sont l’une des méthodes les plus efficaces dans sa stratégie d’Inbound Marketing. En effet, une vidéo lancée sur les réseaux sociaux peut vous aider à attirer du trafic sur votre site web.

Par contre, il y a quand même deux principaux inconvénients : l’un, vos blogs et votre site vont dépendre totalement des réseaux sociaux et le reach de la vidéo risque aussi de diminuer. Le second, tout le monde fera aussi des vidéos et la probabilité de prendre le devant sera aussi très faible.

Les buzz sur internet deviennent décourageants

Actuellement, pour attirer l’attention, tout le monde essaie de faire le buzz avec des provocations inutiles, des images dégradantes de femme, des violences et voyeurismes. Ces pratiques continueront d’offenser la valeur humaine.

Ce sont ces raisons qui doivent vous inciter à réinventer le concept de l’Inbound Marketing. Il est donc nécessaire de faire des innovations dans ce domaine.

No comments
GERVAIS Pierre-LucPourquoi ne pas avoir son propre Inbound Marketing ?
Lire la suite...