Comment améliorer ses taux de conversions ?

Partagez
  • 4
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    9
    Partages

Comment améliorer ses taux de conversions ?
Donnez votre avis sur cet article

Toutes entreprises qui utilisent le marketing digital ont toutes pour but d’avoir un taux de conversions satisfaisant. Pour ce faire, vous devrez quand même faire attention à vos méthodes.

Le taux de conversion ne dépend pas du trafic

Certaines entreprises ont tendance à penser que si leur taux de conversion est bas, c’est dû à un problème de trafic. Par contre, ce n’est pas du tout le cas.

C’est plutôt au niveau des campagnes que vous devrez vous baser, car elles permettent de vous acquérir de trafic tout en étant rentable.

Évitez de trop faire confiance à votre instinct

Même en étant un expert dans votre domaine, il n’est pas conseillé de se baser sur votre instinct. Pour cause, vos clients ne sont pas tous forcement à votre niveau.

Par contre, ce que vous devrez faire c’est de présenter la bonne offre aux bonnes personnes au bon moment. Une fois ces trois points bien définis, vous pouvez optimiser vos taux de  conversions.

taux de conversionsOptimiser vos taux de  conversions à partir des tests A/B

Également appelé Slip test, le test A/B sert à constater l’efficacité d’une relance.

En effet, il est presque impossible d’avoir de bons résultats au début, mais suite à de nombreux tests et d’amélioration, les résultats seront meilleurs.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser des outils tels que Google Analytics, plug-in WordPress ou ClickFunnels.

Par ailleurs, il faut aussi savoir analyser les résultats, car ce sont eux qui sont les plus importants pour pouvoir améliorer vos taux de conversions.

4 indicateurs à vérifier pour améliorer vos taux de conversions

À partir des données recueillies lors des tests, voici 4 types de conversions que vous devrez analyser dans votre stratégie globale de marketing digital :

1. Le taux de conversion

L’étude consiste à analyser chaque étape de l’entonnoir de vente Inbound Marketing. Les points à analyser sont les suivants :

  • Le nombre de visiteurs de votre site web
  • Le nombre de visiteurs qui sont devenus des clients
  • Le nombre de clients qui achètent au moins deux de vos produits ou services
  • Le nombre de clients qui parlent de vos produits à leur entourage et qui engendrent des ventes supplémentaires

Votre tâche est de savoir le taux de conversions pour chaque point et de continuer à chercher des moyens pour les améliorer.

2. Le revenu par prospect

Ceci est l’étape suivante. Généralement, le revenu par prospect est le revenu qu’une personne répertoriée dans votre site vous rapporte.

Pour faire le calcul, vous devez prendre votre CA d’une année puis le diviser par le nombre total de personnes dans votre base de données. Par ailleurs, le résultat n’est pas précis, mais cela vous donnera une estimation. En fonction de ce résultat, vous en déduirez ce que vous devrez faire :

  • Revenu par prospect faible

Cela peut signifier que vos produits sont vendus à un coût faible ou votre approche de vos clients n’est pas efficace. La solution est alors d’augmenter votre prix ou de redéfinir la segmentation de votre audience.

  • Revenu par prospect élevé

Dans ce cas, vous pouvez augmenter vos investissements dans les campagnes publicitaires pour inciter de plus en plus de prospects à acheter vos produits.

3. Le panier moyen client

Le panier moyen client vous montre combien un client dépense en moyenne chaque fois qu’il passe chez vous. À partir de ce chiffre, vous pouvez reconvertir vos offres en fonction de votre positionnement marketing.

4. Le coefficient de fidélisation

C’est le rapport entre les clients qui reviennent faire des achats assez fréquemment dans votre point de vente et le nombre total des clients qui ont acheté vos produits.

  • Coefficient de fidélisation élevé

Ce résultat indique que vos clients sont satisfaits de vos produits et services. Alors, vous pouvez essayer d’augmenter vos prix par exemple ou de transformer vos clients en ambassadeurs.

  • Coefficient de fidélisation faible

Dans ce cas, il est clair qu’il y a un problème. Il est probable que vos clients ne sont pas satisfaits de vos produits. Donc, vous devez absolument trouver le blocage et ensuite, le résoudre.

La solution la plus pratique est de réaliser des enquêtes de satisfaction pour déterminer les motifs lesquels vos clients ne rachètent pas. Ensuite, à vous de voir si vous devez repenser à vos offres.

 


Partagez
  • 4
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    9
    Partages
Posted in Gestion de la relation client (CRM) and tagged , .

Laisser un commentaire