Référencement SEO

L’univers des publicités en ligne : rapport et tendances 2017

En 2016, le marché des publicités en ligne a connu une reprise surprenante. À cause de nombreuses évolutions, les entreprises sont contraintes de trouver de nouvelles stratégies pour émettre de façon mettre en avant leurs annonces.

Selon le bilan, plus de 70% des leaders dans le commerce annoncent sur le réseau Search et les réseaux sociaux. Et actuellement, le monde du marketing ne peut plus se passer de ces deux canaux.

1- Revue du réseau Search : Google demeure en première place

Selon les statistiques, beaucoup entre les entreprises manquent de moyens, soit 41%, pour lancer une campagne publicitaire. Par ailleurs, 23% ont moins d’expérience et sont moins compétent pour investir dans les publicités payantes, que ce soit sur les moteurs de recherche ou sur les réseaux sociaux.
Particulièrement sur les annonces payantes sur les réseaux sociaux, plus de 28% des entreprises se justifient sur le manque de budget et 23% sur l’insuffisance de compétence nécessaire.

publicité en ligne
En effet, faire circuler les annonces publicitaires sur les différents moteurs de recherche n’est pas une partie de plaisir. Également sur les réseaux sociaux, la dispersion efficace des annonces est compliquée. En effet, 28% des entreprises se plaignent des soucis pour ajuster les publicités sur les réseaux Facebook, Instagram, Snapchat …

Actuellement, l’entreprise Google est l’industrie de publicité en ligne le plus rentable malgré les efforts de Bing. En effet, pour financer leurs annonces publicitaires, les entreprises mettent en moyenne 83% de leur budget dans Google. Par ailleurs, les établissements qui se tournent vers le moteur Bing investissent seulement 20% de leur coût pour le Paid Search, c’est-à-dire, les publicités payantes sur les moteurs de recherche.

2- Bilan sur les réseaux sociaux et les publicités en ligne

Actuellement, les entreprises ne peuvent plus se passer des réseaux sociaux pour émettre ses annonces. En effet, environ 73% des e-marketeurs, soit les trois quarts, ont déjà financé leurs annonces sur les réseaux sociaux sur les Desktops et 70% sur les appareils mobiles. Il faut savoir que les entreprises qui n’utilisent pas la stratégie du Paid Social ont pour cause un défaut de moyen ou de compétence.
Dans le cadre des réseaux sociaux, Facebook tient la première place. En effet, 65% des entreprises financent leur campagne sur le réseau.

Dans le commerce B2C, plus de 84% financent leurs annonces sur Facebook. Du coup, le réseau essaie d’améliorer et mettre en valeur les annonces des entreprises, comme les messages sponsorisés sur Messenger.

3- S’adapter sur les appareils mobiles

appareil mobileEn 2016, la majorité des internautes, soit 51%, utilise internet via des Smartphones et des Tablettes. Il est alors fondamental pour les entreprises de pouvoir adapter les messages publicitaires sur ces appareils mobiles.

Par contre, beaucoup des entreprises (35%) ne trouvent pas encore de solution efficace pour mener à bien leur annonce sur ces appareils. En outre, 32% cherchent encore à appréhender le ROI sur mobiles.
Par ailleurs, en Asie, les annonces sur les téléphones semblent être un jeu d’enfant, car ils réussissent à mettre en place des publicités dans les applications, dans les SMS/MMS, sur les moteurs de recherche ou sur les réseaux sociaux.

4- L’affichage : un sujet controversé

Presque la moitié (48%) des annonceurs a peur des conséquences sur le ROI des apparences de la publicité en ligne.

En effet, 44% des annonceurs confirment que leur retour en investissement (ROI) est plutôt bonne grâce aux apparences des publicités sur les Desktops. Sur les appareils mobiles, 38% annoncent la même affirmation.

5- Les objectifs des entreprises pour l’avenir

Les principaux objectifs des annonceurs pour l’avenir sont les suivants :
– 42% se basent plus sur les contenus éditoriaux
– 39% sur les moteurs de recherche
– 30% à travers les réseaux sociaux

Actuellement, certaines entreprises tentent de se tourner vers de nouveaux réseaux tels que social commerce ou smart hub. Cependant, le plus grand nombre se focalise encore sur le Search, l’apparence et les réseaux sociaux.

Enfin, une foule d’entreprises se tourne aussi vers les nouvelles technologies comme l’intelligence artificielle, recherche vocale ou le commerce social. Il y a quand même des entrepreneurs qui investissent déjà dans ces nouveautés.

Dans quelques années, il est certain que le monde des publicités en ligne va connaître des changements radicaux avec l’IA. Par ailleurs, il est aussi indéniable que les méthodes actuelles resteront toujours des classiques pour avoir un ROI convenable.

Si ce point sur les méthodes de publicités en ligne vous à intéressé, vous pouvez télécharger notre livre blanc sur AdWord ou nous contacter si vous avez besoin d’aide.

No comments
GERVAIS Pierre-LucL’univers des publicités en ligne : rapport et tendances 2017
Lire la suite...

Google Opossum : le nouvel algorithme de référencement local

Qu’est-ce que Google Opossum ?

Google Opossum est un algorithme de référencement local qui a été lancé pour succéder Google Pigeon. Son objectif est d’optimiser les requêtes en fonction de la localisation de l’internaute.

Des résultats de recherches plus larges

Avec Google Pigeon, les résultats de recherches qui s’affichent sont limités à la commune où l’utilisateur est situé. Actuellement, avec l’Opossum, le domaine de la recherche est plus élargi, voire hors du territoire du demandeur.
Un utilisateur qui se situe dans une commune donnée peut maintenant voir des résultats de recherches situés dans des communes voisines, comme le cas d’une zone de chalandise.

La localisation de l’utilisateur change le classement des recherches

referencement localAvec l’Opossum, les sites sont référencés à partir de la localisation de l’utilisateur. Par exemple, si une personne fait des recherches concernant « restaurant à Lyon », les résultats seront complètement différents si la personne se trouve vraiment sur place ou se situe à Paris. Par conséquent, en étant le plus près possible de la recherche, la zone couverte sera plus limitée.

Les adresses postales sont désormais filtrées

À l’instar des cabinets d’avocats qui se localisent sur la même zone, l’Opossum les combinera pour qu’enfin, les adresses postales des cabinets ne fassent plus qu’un. Ensuite, pour afficher tous les bureaux sur le lieu, il faut accéder à la recherche avancée.

La disposition des mots peut modifier aussi le classement des résultats

À l’époque du Google Pigeon, taper « avocat Genève » et « Genève avocat » fait ressortir les mêmes résultats. Mais avec l’Opossum, il est impératif de bien choisir quels mots et avec quelle disposition vous devez écrire.

Les SERPs et le Pack Local sont maintenant classés de manière différente

En effet, un site peut être surclassé par d’autres dans les SERPs. En parallèle, ce même site peut être affiché en haut de la liste des résultats de recherches dans le Pack Local et aussi sur Google Maps.

Comment tirer profit de Google Opossum ?

google opossumCet outil de Google a pour objectif d’afficher les résultats jugés adaptés aux requêtes. Par contre, Opossum subi de temps en temps des mises à jour pour améliorer son fonctionnement. En effet, tous les référenceurs devront suivre son évolution au fil du temps.
Il est nécessaire de réaliser une optimisation maximale pour pouvoir positionner son site sur les moteurs de recherches et sur les SERPs dans le Pack Local. Il faut savoir indexer son site pour le faire apparaitre en haut de la liste de la recherche universelle ou directement dans Google Maps.

Actuellement, la majorité des utilisateurs font leurs recherches à partir d’un appareil mobile, qui peut être géolocalisé. De ce fait, la localisation est devenue un facteur incontournable pour afficher les résultats de recherche. En outre, Google Opossum a bien su gérer une stratégie plus performante pour référencer les sites internet en fonction de l’endroit où se trouve le demandeur. De plus, cet outil sera plus utile pour les boutiques qui aimeraient attirer des clients dans ses locaux.

En cas de doute sur votre méthode d’indexation ou seulement pour obtenir des conseils pratiques, faites appel à des professionnels. Ces derniers peuvent vous aider dans votre référencement aussi bien que vous ciblez des internautes locaux ou des clients internationaux. Votre existence sur le moteur de recherche Google ne passera plus inaperçue et votre fiche Établissement Google My Business sera aussi perfectionnée.

No comments
GERVAIS Pierre-LucGoogle Opossum : le nouvel algorithme de référencement local
Lire la suite...

Du SEO au SXO : comment booster le référencement de votre site web

Pour réussir à se démarquer dans les SERPs (Search Engine Results), les pages de résultats d’un moteur de recherche en réponse à la requête qui a été formulé par un internaute, on utilise soit les méthodes de bonnes pratiques du SEO (Search Engine Optimization), soit recourir aux méthodes de référencement dites Black Hat. Le Black Hat consiste à exploiter les failles des algorithmes des moteurs de recherche, des techniques plus ou moins illégales pas trop appréciées par les moteurs il va s’en dire !

referencement site web

Une dernière manière consiste à payer pour avoir une page dans les résultats sponsorisés par l’utilisation du service Google AdWords, pour le moteur de Google.

Et si vous n’apparaissez plus dans les premiers pages de Google ? Si le SERP vous dédaigne alors que vous avez déjà essayé toutes les trucs et ficelles du SEO mais que rien n’y fait ? Vous avez usés en vain de toutes les ressources SEO ? Alors que faire ? Sauf si vous payez pour que votre site apparaisse en tête de certains résultats, grâce au SEA (Search Engine Advertising). Mais là vous serez entrainé dans une spirale sans fin. Étant donné que le positionnement des résultats sponsorisés est basé sur un système d’enchère et, de surcroit, vos lecteurs ne seront pas dupes pour longtemps. Ils sauront, à la lecture de vos contenus, que votre référencement est factice. Alors passez au SXO.

Le SXO, késako ?

Le SXO (Search Expérience Optimization) terme apparu il y a quelques années fait le buzz actuellement dans le milieu du référencement. Suite aux évolutions de Google, les facteurs traditionnels, le fameux triptyque : technique – contenu – liens, ne sont plus le tiercé gagnant pour un bon positionnement et pour acquérir un taux de conversion élevé ! Cette conception du SEO n’est plus de mise, car le moteur de recherche devient de plus en plus user centric, c’est à dire orienté vers l’utilisateur, notamment grâce au calcul des métriques issues du comportement des internautes… L’optimisation de l’expérience de recherche ou SXO est la combinaison de l’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) et l’optimisation du taux de conversion.

search experience optimization

Le SXO est donc une stratégie marketing qui a pour objectif d’attirer des visiteurs grâce au SEO, de les convertir et de les fidéliser grâce à l’UX (User eXperience). Cette expérience de l’utilisateur est influences par plusieurs paramètres, entre autres :

  • une facilité d’utilisation
  • des fonctionnalités utiles disponibles
  • une interface ayant de forts aspects émotionnels tel que l’aperçu visuel, le ressenti, la texture…en bref le design
  • une marque renommée qui incite à acheter ou à vouloir utiliser le service
  • une bonne performance et efficience pour effectuer une tâche pour un site d’application
  • Une crédibilité
  • et une bonne accessibilité.

Nouvelle tendance, le SXO est une approche que les référenceurs, soucieux de proposer aux internautes une visite agréable, commencent à mettre en place. Il faut dire que cette approche est bénéfique. Dans un proche avenir, le SXO viendra remplacer le SEO mais qui restera dans les annales du référenceur. Mais qu’en est-il de cette pratique ?

Pourquoi le SXO ?

Le SEO nous a habitués à optimiser nos contenus en réponses aux critères imposés par les moteurs de recherche. On était tous à côté de la plaque ! Il est vrai que les robots inclus dans les moteurs de recherches ont été programmé pour parcourir nos contenus et les classer suivant les mots clés et autres méta-tags pour permettre à notre contenu d’être bien référencé. Mais il leur manque à ces crawlers l’humanité, ils n’ont pas le ressenti émotionnel d’un utilisateur face à une interface. Vous ne pouvez pas apprécier la qualité d’un contenu sans prendre en considération les attentes de l’utilisateur. Un contenu, même bien écrit, s’il n’est pas en symbiose avec les attentes de l’utilisateur peut ne pas être remarqué. Pour avoir un excellent contenu, dans le contexte de la recherche, il faut délaisser le SEO pour le Search Experience Optimization (SXO).

referencement site web

Et il suffit parfois de quelques modifications apportées au contenu pour rendre meilleur l’expérience utilisateur, améliorer son confort une fois arrivée sur votre site. Car le besoin en visibilité n’est pas tout, faites de l’introspection et posez-vous quelques questions basiques sur l’ergonomie, l’accessibilité aux informations importantes, le maillage interne etc. Sans oublier d’inclure les versions AMP (Accelerated Mobile Page) dans votre stratégie d’optimisation SEO.

Il s’est avéré que les moteurs de recherche n’achètent pas les produits ou font appel aux services proposés, ce sont les gens qui le font.

Donc, adoptez une logique d’expérience, si ce n’est déjà fait, car votre site est destiné aux les utilisateurs, pas pour les moteurs de recherche. Même Google a aussi opté de privilégier l’expérience de ses utilisateurs.

Si cet article vous a plus, je vous invite à contacter notre agence référencement web.

No comments
GERVAIS Pierre-LucDu SEO au SXO : comment booster le référencement de votre site web
Lire la suite...

Pourquoi choisir l’externalisation en référencement ou du SEO

Externalisation du référencement et du SEO

L’externalisation en agence web offshore a le vent en poupe car Internet permet le développement d’une entreprise surtout pour les sociétés privées afin d’augmenter le chiffre de vente. Ces dernières années ont vu l’essor exponentiel des nouvelles plateformes de communication et outils relationnels sur le web
Avoir d’un site web  WordPress est devenu un atout majeur qui favorise l’évolution de l’ entreprise !externalisation

No comments
GERVAIS Pierre-LucPourquoi choisir l’externalisation en référencement ou du SEO
Lire la suite...