intelligence artificielle

Intelligence artificielle : Des robots pour trouver les informations pertinentes

Partagez
  • 10
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    10
    Partages

Intelligence artificielle : Des robots pour trouver les informations pertinentes
Donnez votre avis sur cet article

Actuellement, la nécessité de l’intelligence artificielle arrive dans le monde de l’information. En effet, l’information devient de plus en plus surabondante. Grâce à l’IA, les internautes peuvent trouver les informations les plus pertinentes à partir des robots.

Entretien avec Benoît Raphaël, un expert en innovation digitale et média. Ce dernier est également un journaliste, un blogueur et un entrepreneur.

Dans son interview, Benoît Raphaël explique son métier. Selon lui, il travaille pour horizontaliser l’information. En effet, l’information était verticale. Le rôle des médias était alors de faire l’intermédiaire dans le but d’éclairer le public. Avec l’arrivée d’internet, les gens se sont tourné les uns vers les autres. De cette manière, tout le monde est devenu un média.

Par contre, cette surabondance d’information crée un désordre. D’où la nécessité de trouver une solution pour garder l’ordre.intelligence artificielle

D’où vient l’idée de créer des robots intelligents pour trier les informations ?

Selon Benoît Raphaël, c’est notamment la surabondance des informations qui a suscité cette idée novatrice. En effet, la technologie ne suffit plus de trier efficacement les informations. D’autre part, le risque de voir des fausses informations est très élevé. Du coup, il est nécessaire de trouver une solution pour offrir aux usagers des informations fiables.

Donc, il n’est plus acceptable de laisser les algorithmes de décider à notre place. D’autre part, cela ne veut pas dire que le monde devra retourner vers l’ancienne époque où seuls les médias peuvent offrir des informations fiables.

D’où l’idée de créer un assistant humain qui sera tâché de trier les informations de qualité. Le simple fait de triage, les algorithmes sont entièrement capables. Par contre, question qualité, seul un humain est en mesure de le réaliser. Par contre, une personne ne pourra jamais consulter de nombreux articles pour déterminer à la fin celui qui est le plus pertinent.

Il est donc nécessaire de relier les compétences humaines à la technologie. Et c’est dans ce contexte que l’intelligence artificielle entre en jeu. D’où la naissance du robot Flint en février 2017.

Quelle est la différence entre Flint et les trois autres robots ?

Jeff, Yolo et Gordon sont des robots plus spécialisés dans leurs tâches. Ces robots suivent particulièrement les médias, la technique ainsi que l’environnement. Par contre, Flint est plus vaste dans sa tâche. En effet, ce dernier va chercher des informations partageables sur les réseaux sociaux, et sur internet. En plus, il fonctionne à partir de l’apprentissage automatique. Il est donc possible de l’éduquer.

Pour ce faire, vous devrez au préalable lui montrer ce qui est pertinent pour vous et ceux qui ne le sont pas. Le robot va ensuite réaliser des calculs pour déterminer petit à petit les informations qui vous intéressent.

Le robot de Benoît Raphaël se base sur l’interaction

Selon l’expert en innovation digitale et média, la conception de Flint se base sur l’humain. Puis sur une forme d’intelligence lui permettant de réaliser des recherches pour offrir des infos de qualité. Il ne s’agit donc pas d’un simple algorithme, mais d’un assistant.

Quid des médias concernant l’intelligence artificielle ?

Il existe beaucoup de doute sur l’investissement des médias dans l’intelligence artificielle, selon Benoît Raphaël. En effet, en termes de conception d’article, certains craignent que les robots aillent remplacer les journalistes. D’autre part, les professionnels se demandent si l’intelligence artificielle peut améliorer leur marketing.

D’un point de vue logique, le développement de l’écriture automatique sera évident. Celui-ci permettra aux journalistes de se passer des actions répétitives. Le robot ne va pas donc remplacer les journalistes, mais seulement réaliser une partie de leurs travaux.

En termes de diffusion, l’intelligence artificielle permettra certainement d’améliorer avec une analyse plus fine.

L’intelligence artificielle permet de restaurer la confiance entre les médias et les utilisateurs

Benoît Raphaël confirme que l’intelligence artificielle est l’élément clé pour restaurer cette confiance. La multitude d’informations ne facilite pas du tout la recherche des informations pertinentes. D’où la nécessité de recourir l’aide de l’IA.

Par contre, cette technologie est encore dans ses débuts. Il est donc possible qu’on perde en chemin son contrôle. Donc, il est nécessaire de reprendre le contrôle. Par ailleurs, il est aussi nécessaire d’apprendre à travailler avec elle, car elle est utile.

En cas de besoin, vous pouvez directement faire appel à notre équipe d’experts pour vous aider.


Partagez
  • 10
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    10
    Partages
Posted in intelligence artificielle and tagged , , , .

Laisser un commentaire