Retrouvez l'ensemble de nos articles marketing en Référencement Madagascar

La recherche vocale : le nouvel objectif Search des webmarketeurs

Actuellement, un sur cinq internautes (20%) aux États-Unis utilise la recherche vocale pour effectuer leur requête depuis leurs Smartphones. 46% d’entre eux sont âgés de 16 à 34 ans. De l’autre côté, 55% des adolescents et 41% des adultes se servent de la recherche vocale au moins une fois par jour pour effectuer une recherche.

En ce moment, le bilan reste négligeable. Par contre, en 2020, 50% des requêtes sont estimées exécutables à partir de la recherche vocale.

Les entreprises doivent se trouver à la position 0 des résultats organique

recherche vocale
Grâce à la voix, les internautes ont la possibilité de faire beaucoup de choses, comme jouer de la musique, allumer la lumière, commander ou réaliser des achats. Les assistants comme Siri, Cortana, Alexa et Google Assistant ont déjà illustré ces possibilités.

De ce fait, le nombre de demandes va augmenter et les besoins de renseignements vont baisser. Ainsi, les entreprises doivent trouver une nouvelle stratégie pour s’adapter à cette nouvelle révolution.

L’objectif à atteindre sera donc la position 0 dans les résultats organiques des recherches. Pour y arriver, les entreprises doivent se tourner vers une nouvelle syntaxe, celle de l’oralité, dans les stratégies de référencement payantes.

Pour cause, seule la position 0 sera la réponse utilisée par la recherche vocale lors d’une demande d’un utilisateur. Par ailleurs, les experts du SEO ont déjà été invités à suivre le nouvel algorithme de Google « RankBrain », qui est équipé d’une machine learning.

D’autre part, depuis 2012, les stratégies SEO se focalisent de plus en plus sur l’expérience utilisateur pour comprendre les requêtes et les répondent de manière satisfaisante.

Les stratégies SEO doivent se focaliser sur les requêtes de conversation

recherche vocaleAfin de décrocher cette fameuse position zéro, il est incontournable aux entreprises de laisser les syntaxes qui se basent sur des mots-clés, mais aussi s’orienter par contre vers les « requêtes de conversation ».

Aujourd’hui, la recherche vocale est encore à son début. Il est indéniable que cette technologie va évoluer au fil du temps. De ce fait, la porte vers de nouveaux besoins s’ouvre, ainsi que vers de nouvelles utilisations.

La recherche vocale n’est qu’un autre moyen d’interaction

Dans un temps limité, les experts SEO doivent trouver une stratégie fiable pour tracer le périple des clients (Customer Journey) pour améliorer le référencement du site. Par ailleurs, l’évolution de la recherche vocale ne présente pas une menace aux informations affichées sur notre écran.

En effet, cette technologie offre seulement aux utilisateurs une autre approche aux moteurs de recherche. Par contre, l’objectif de cette technologie est d’améliorer l’expérience utilisateur. Ainsi, les entreprises qui parviennent à faciliter l’interaction recherche/information auront réussi une prouesse.

Au début des appareils mobiles, ils ont été utilisés pour réaliser des recherches d’informations. Mais actuellement, ils ouvrent de plus en plus la porte vers les achats de services ou de produits. Comme ces appareils, la recherche vocale pourrait aussi évoluer dans ce sens. Il y a une grande probabilité qu’au moment où les internautes s’habitueront entièrement à cet outil, les actions commerciales générées par celui-ci pourraient hausser plus loin qu’espérer.

No comments
GERVAIS Pierre-LucLa recherche vocale : le nouvel objectif Search des webmarketeurs

Related Posts