All posts tagged: intelligence artificielle

Les rôles de l’intelligence artificielle dans le e-commerce

L’intelligence artificielle, quand on en parle, ce qui nous vient à l’esprit sont : le Machine Learning, chatbot, big data, etc… En outre, le monde du e-commerce se base particulièrement à ces technologies.

L’année 2018 sera certainement l’année où l’intelligence artificielle sera le plus adoptée. En effet, selon une étude, près de 40% des entreprises envisagent d’intégrer l’IA dans leur stratégie marketing.

D’autre part, plus de 75% des développeurs et éditeurs ont l’intention d’intégrer l’autoapprentissage à au moins une de leurs applications.

intelligence artificielleAvantage intelligence artificielle : le ciblage marketing grâce au data lake

Le futur du marketing se base sur ce qu’on appelle « marketing personnalisé ». Un data lake ou une DMP (data management platform) permettrait à une boutique en ligne de centraliser et de gérer ses données. Après analyse de ces données, la boutique peut déterminer le comportement des clients. Ainsi, elle pourra réengager ces derniers grâce à des techniques spécialisées.

Par exemple, des données concernant les coordonnées clients, les produits commandés, etc. vont permettre à l’entreprise de créer des campagnes emailing personnalisées. Cette dernière pourra ainsi susciter l’intérêt d’un consommateur grâce à un produit qui pourra lui plaire.

Avantage intelligence artificielle : Amélioration de la relation client grâce aux chatbots

Un visiteur livré à lui-même sur une boutique en ligne sera moins suscité à effectuer un achat. D’autre part, selon une étude de l’entreprise nantaise iAdvize, 60% des achats se font le soir et le week-end. Par conséquent, plus de 70% d’opportunités de vente sont ratées par les vendeurs (environ 10% de CA).

Il est donc nécessaire pour tout e-commerçant d’assurer un service client à plein temps. C’est dans ce contexte précis que les chatbots entrent en jeu. En outre, ces derniers permettent à l’entreprise d’utiliser moins de ressources humaines. Pour cause, ils peuvent effectuer de nombreuses tâches : agent conseiller, assistant shopping et jusqu’au paiement.

Avantage intelligence artificielle : le Machine Learning pour la recommandation prédictive

Grâce à l’intelligence artificielle, la recommandation devient de plus en plus avancée. À partir de l’analyse de l’historique de ventes et du trafic d’un site e-commerce, il est possible de concevoir des modèles de Machine Learning.

Le but est de comparer le comportement des clients en se basant sur différents scénarios. Cette technique peut même déterminer la probabilité qu’un internaute aille effectuer un achat ou non.

Avantage intelligence artificielle : Les OMS pour concevoir une chaîne logistique intelligente

Pour une entreprise utilisant une multitude de canaux, il est nécessaire que l’offre soit le même sur chaque canal. Pour ce faire, l’outil OMS (système d’ordonnancement de commandes) est la solution. Grâce à celui-ci, l’entreprise peut gérer facilement l’ensemble de son réseau logistique.

Il relier également le stock internet et le stock magasin afin de déterminer l’entrepôt le plus rentable lors d’une commande et une livraison. En outre, il permet à l’entreprise de suivre en temps réel la disponibilité des produits, en ligne ou dans un magasin physique.

Si cet article vous a plu, vous pouvez télécharger notre livre blanc sur le chatbot. Vous pouvez également contacter notre équipe d’experts en cas de besoin.

No comments
GERVAIS Pierre-LucLes rôles de l’intelligence artificielle dans le e-commerce
Lire la suite...

Intelligence artificielle : Des robots pour trouver les informations pertinentes

Actuellement, la nécessité de l’intelligence artificielle arrive dans le monde de l’information. En effet, l’information devient de plus en plus surabondante. Grâce à l’IA, les internautes peuvent trouver les informations les plus pertinentes à partir des robots.

Entretien avec Benoît Raphaël, un expert en innovation digitale et média. Ce dernier est également un journaliste, un blogueur et un entrepreneur.

Dans son interview, Benoît Raphaël explique son métier. Selon lui, il travaille pour horizontaliser l’information. En effet, l’information était verticale. Le rôle des médias était alors de faire l’intermédiaire dans le but d’éclairer le public. Avec l’arrivée d’internet, les gens se sont tourné les uns vers les autres. De cette manière, tout le monde est devenu un média.

Par contre, cette surabondance d’information crée un désordre. D’où la nécessité de trouver une solution pour garder l’ordre.intelligence artificielle

D’où vient l’idée de créer des robots intelligents pour trier les informations ?

Selon Benoît Raphaël, c’est notamment la surabondance des informations qui a suscité cette idée novatrice. En effet, la technologie ne suffit plus de trier efficacement les informations. D’autre part, le risque de voir des fausses informations est très élevé. Du coup, il est nécessaire de trouver une solution pour offrir aux usagers des informations fiables.

Donc, il n’est plus acceptable de laisser les algorithmes de décider à notre place. D’autre part, cela ne veut pas dire que le monde devra retourner vers l’ancienne époque où seuls les médias peuvent offrir des informations fiables.

D’où l’idée de créer un assistant humain qui sera tâché de trier les informations de qualité. Le simple fait de triage, les algorithmes sont entièrement capables. Par contre, question qualité, seul un humain est en mesure de le réaliser. Par contre, une personne ne pourra jamais consulter de nombreux articles pour déterminer à la fin celui qui est le plus pertinent.

Il est donc nécessaire de relier les compétences humaines à la technologie. Et c’est dans ce contexte que l’intelligence artificielle entre en jeu. D’où la naissance du robot Flint en février 2017.

Quelle est la différence entre Flint et les trois autres robots ?

Jeff, Yolo et Gordon sont des robots plus spécialisés dans leurs tâches. Ces robots suivent particulièrement les médias, la technique ainsi que l’environnement. Par contre, Flint est plus vaste dans sa tâche. En effet, ce dernier va chercher des informations partageables sur les réseaux sociaux, et sur internet. En plus, il fonctionne à partir de l’apprentissage automatique. Il est donc possible de l’éduquer.

Pour ce faire, vous devrez au préalable lui montrer ce qui est pertinent pour vous et ceux qui ne le sont pas. Le robot va ensuite réaliser des calculs pour déterminer petit à petit les informations qui vous intéressent.

Le robot de Benoît Raphaël se base sur l’interaction

Selon l’expert en innovation digitale et média, la conception de Flint se base sur l’humain. Puis sur une forme d’intelligence lui permettant de réaliser des recherches pour offrir des infos de qualité. Il ne s’agit donc pas d’un simple algorithme, mais d’un assistant.

Quid des médias concernant l’intelligence artificielle ?

Il existe beaucoup de doute sur l’investissement des médias dans l’intelligence artificielle, selon Benoît Raphaël. En effet, en termes de conception d’article, certains craignent que les robots aillent remplacer les journalistes. D’autre part, les professionnels se demandent si l’intelligence artificielle peut améliorer leur marketing.

D’un point de vue logique, le développement de l’écriture automatique sera évident. Celui-ci permettra aux journalistes de se passer des actions répétitives. Le robot ne va pas donc remplacer les journalistes, mais seulement réaliser une partie de leurs travaux.

En termes de diffusion, l’intelligence artificielle permettra certainement d’améliorer avec une analyse plus fine.

L’intelligence artificielle permet de restaurer la confiance entre les médias et les utilisateurs

Benoît Raphaël confirme que l’intelligence artificielle est l’élément clé pour restaurer cette confiance. La multitude d’informations ne facilite pas du tout la recherche des informations pertinentes. D’où la nécessité de recourir l’aide de l’IA.

Par contre, cette technologie est encore dans ses débuts. Il est donc possible qu’on perde en chemin son contrôle. Donc, il est nécessaire de reprendre le contrôle. Par ailleurs, il est aussi nécessaire d’apprendre à travailler avec elle, car elle est utile.

En cas de besoin, vous pouvez directement faire appel à notre équipe d’experts pour vous aider.

No comments
GERVAIS Pierre-LucIntelligence artificielle : Des robots pour trouver les informations pertinentes
Lire la suite...

Audit : devrions-nous avoir peur de l’intelligence artificielle ?

L’intelligence artificielle va certainement impacter le métier de l’audit. Par ailleurs, l’IA ne pourra pas remplacer l’agent humain qui est l’auditeur.

L’IA fait actuellement partie intégrante de notre vie, par exemple avec la voiture autonome, la reconnaissance vocale, ou aussi la victoire d’AlphaGo.

Concernant l’intelligence artificielle, certains, comme Ray Kurzweil, pensent qu’un jour, il y aura une hybridation homme/IA qui pourra prolonger la vie humaine. D’autre part, Stephen Hawking croit que l’IA va causer la perte de l’humanité.

Intelligence artificielle : une divergence d’opinions constatée

intelligence artificielleDe nombreuses questions se posent concernant l’avenir du métier de l’audit face à l’évolution de l’intelligence artificielle. Précisément sur la menace que l’IA porte sur les auditeurs.

En effet, l’intelligence artificielle est conçue pour réaliser des tâches que l’homme accomplit en utilisant son intelligence.

L’IA aura donc comme objectif, soit de créer des applications pratiques telles que la reconnaissance faciale ou la compréhension du langage, soit de créer des entités qui seront dotées d’intelligence. Ainsi, il serait difficile de différencier le virtuel du réel.

Audit : l’IA pourra-t-elle remplacer l’humain ?

L’intelligence artificielle est déjà à ce stade actuellement. Grâce à des systèmes experts pour aider les auditeurs dans leur travail.

Plus tard, l’IA permettra aux auditeurs de se libérer de toutes les tâches de moindre valeur, comme suggérer un plan de mission, adapter le programme de travail, dialoguer avec l’IA de l’entreprise cliente, etc.

Le Machine Learning, qui inspire encore de la crainte, permettra de détecter la fraude et le blanchiment, semblable au traitement des « big data analytics » pour repérer des déviations visiblement cachées.

Enfin, les systèmes de scoring favorisés par l’intelligence artificielle pourront aider les auditeurs à alerter et à éviter des défaillances d’entreprise.

L’avenir de l’intelligence artificielle et l’audit

Dans tous les cas, l’IA n’est pas encore en mesure de remplacer l’agent humain, car elle ne possède pas l’esprit critique, le jugement professionnel, qui resteront encore le travail de l’homme.

Par contre, il faut tout de même se préparer à des changements que l’intelligence artificielle pourra amener à l’avenir, sur l’organisation et sur les hommes chargés de les animer dans le métier de l’audit.

No comments
GERVAIS Pierre-LucAudit : devrions-nous avoir peur de l’intelligence artificielle ?
Lire la suite...