Comment réduire votre taux de rebond dans Google Analytics ?

Partagez
  • 7
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    7
    Partages

Comment réduire votre taux de rebond dans Google Analytics ?
Donnez votre avis sur cet article

Pour Google Analytics, le taux de rebond est le nombre de personnes ayant visité une seule page d’un site web et l’a quitté ensuite sans avoir réalisé une action.

Déterminer votre taux de rebond vous permet de constater et de mesurer l’impact d’une modification apportée à votre page d’accueil, par exemple. Par ailleurs, nombreux utilisateurs de Google Analytics n’arrivent pas encore à interpréter correctement ce KPI.

Vous verrez dans cet article 5 astuces pratiques qui vous permettront de réduire votre taux de rebond et augmenter votre taux de conversion.

1. Ajuster le taux de rebond de votre site internet

La meilleure méthode pour réduire votre taux de rebond est de l’ajuster en agissant sur le temps passé sur une page.

Par ailleurs, avoir un taux de rebond élevé n’est pas forcément un mauvais signe. Par exemple, votre site n’a qu’une seule page. Dans ce contexte il est parfaitement normal que votre taux de rebond soit élevé.taux de rebondSi un internaute visite la page A de votre site, ensuite passe sur la page B après un moment, Google Analytics définira que la durée passée sur la page A est la différence de temps entre la page A et la page B.

D’autre part, si l’utilisateur a chargé une page et qu’aucune action ne se passe, il est possible qu’il ait cliqué sur un lien externe ou ait migré vers YouTube par exemple. Dans ce cas, votre site ne reçoit plus d’informations. Google Analytics juge alors que la durée de visite de l’internaute est inconnue et est équivalent à 0 seconde.

Pour éviter ce genre de problème, vous devez notifier votre site par des informations d’évènement pour vous permettre de savoir les activités de l’internaute sur votre site : il clique sur un lien externe ou quitte votre page. De ce fait, Google Analytics pourra déterminer le temps passé sur votre site.

Dans le cas où l’utilisateur cliquerait sur un lien externe, vous devez installer le code ci-dessous afin de suivre son évolution :

Check out exemple.com

Ce code peut aussi vous aider à construire des liens externes et aussi à améliorer la durée de visite de vos pages. Ainsi, votre taux de rebond sera baissé.

D’autre part, l’utilisateur peut aussi quitter votre page tout simplement en fermant la page ou aussi son navigateur après avoir lu un article par exemple. Dans ce cas, Google Analytics estimera que la durée donnée est de 0 seconde alors que la visite a duré plus longtemps que ça.

Pour y remédier, vous devez envoyer un évènement régulièrement (toutes les 10 ou 15 secondes) à Google Analytics afin de lui demander de déterminer le temps exact de la visite de l’internaute. Le code à installer est le suivant :
setTimeout (ga(‘send’, ‘event’, ‘eventCategory’, ‘eventAction’), millisecondes);

2. Baisser le taux de rebond grâce à une landing page convenable à la requête de l’internaute

Si votre landing page ne satisfait pas la requête des internautes, votre taux de rebond sera élevé, même si votre trafic est important

Si un internaute cherche par exemple des réponses sur la question « comment bricoler en toute sécurité ? », et que votre landing page ne donne pas des réponses à la question, l’internaute quittera votre site aussitôt.

3. Rédiger des contenus pertinents

Il est aussi possible que votre taux de rebond ne diminue pas dans le cas où votre landing page répond très bien à la requête des visiteurs, tandis que votre contenu ne donne pas des informations correctes. Vous risquez même de voir rebondir les seuls visiteurs, qui s’intéressent à votre contenu.

C’est pourquoi il est nécessaire de rédiger des contenus de qualité qui répondent parfaitement à la demande des internautes.

4. Inciter vos visiteurs à aller plus loin dans votre site web

Le meilleur moyen de tenir les visiteurs sur votre site est de leur offrir des landing page attirantes et de veiller à ce que le temps de chargement soit assez rapide pour améliorer l’expérience utilisateur.

Vous devez donc éviter de trop serrer vos paragraphes, de placer trop de textes enfouis ou de ne pas placer des mots en gras. En outre, il est nécessaire que vos contenus multimédias ne se lisent pas automatiquement dès le chargement de la page.

5. Utiliser les pages virtuelles pour les contenus basés sur Ajax

Pour certains sites web, comme ceux basés sur Ajax, lorsque l’utilisateur clique sur une image, par exemple, cette dernière s’affiche directement sur la même page. Pourtant, dans certains cas, les visiteurs n’apprécient pas de devoir changer de page. Du coup, le taux de rebond est très élevé.

La meilleure solution est d’utiliser des pages virtuelles.
Prenons l’exemple des applications qui sont full Ajax. Avec ces dernières, Google Analytics ne perçoit rien quand vous changez de page.

Dans ce cas, si vous souhaitez que vos pages soient comptabilisées quand vous utilisez ce genre de technique, vous pouvez avoir recours à une page virtuelle, déclenché par Javascript. De ce fait, vous aurez une information à chaque fois que vous changez de page.

Le code à intégrer sera comme ceci :
ga(‘send, ‘pageview’, ‘/maPagevirtuelle’);

En utilisant ces techniques, vous pourrez voir votre taux de rebond baisser. En cas de souci, vous pouvez contacter notre service d’expert en SEO pour vous aider.


Partagez
  • 7
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    7
    Partages
Posted in Référencement SEO and tagged , .

Laisser un commentaire